logo
ACCUEIL FORME BEAUTE CARRIERE MAISON JARDIN MAMAN
Grossesse logo Naissance logo Bébé logo Enfant logo Récréation logo Prénoms bébé logo Outils

InfoTalia > Maman > Enfant > L'école > Détail
  L' école
empty empty
Des enfants géniaux !
Vorig artikel
Timidité à l’école

Des enfants géniaux ! – apprendre – enfant prodige - réaliste
Un enfant pouvait jadis précisément se comporter selon son âge. Mais les temps changent. Nous vivons, en effet, dans une société qui accorde une attention particulière aux performances individuelles. A la clé ? Les parents veulent que leur bambin soit déjà surdoué, avant même d’entrer à l’école ! Se développer et jouer deviennent des activités accessoires, les enfants doivent désormais d’abord être de super-enfants !
 

Les parents veulent le meilleur pour leurs bambins. Et c’est bien normal ! Dans certains cas, ils souhaitent que leur petit bout soit le reflet d’eux-mêmes, mais en mieux. Ils estiment alors que même le meilleur n’est pas encore suffisant. Les parents qui font sentir à leur progéniture qu’il est important d’exceller obtiennent certes un enfant prodige. Mais pour un certain temps seulement. Car apprendre jeune ne rime pas nécessairement avec des résultats à long terme. Pousser ses enfants bloque le rythme d’apprentissage naturel et peut même s’accompagner de conséquences négatives.

Pourquoi un apprentissage précoce n’est-il pas avantageux ?

  • Si vous apprenez des matières sérieuses à votre bambin dès sa plus tendre enfance, son cerveau ne deviendra pas nécessairement celui d’un génie. Attendez qu’il veuille lui-même apprendre ou lire. Le processus sera alors plus rapide et il se développera avec ses condisciples, normalement !
  • Lors du premier jour d’école officiel, les enfants prodiges manifestent moins d’enthousiasme que leurs camarades de classe, car ils n’ont plus rien à découvrir. Ils sont déjà fatigués de tous ces livres et des nombreuses séances d’apprentissage qu’ils ont subies à la maison. Conséquence : la joie et la spontanéité ne sont pas au rendez-vous lors des activités scolaires. 
  • Un apprentissage intensif et la pression à un stade précoce bloquent la créativité, la fantaisie et la curiosité. En apprenant à l’enfant à structurer ses pensées et les informations, des phases cruciales de son développement sont négligées.
  • Les enfants prodiges parviennent rarement à raisonner logiquement. Ils sont entraînés à tout répéter, mais ils ne comprennent pas vraiment ce qu’ils font.
  • Les bambins aux parents très exigeants jouent toujours la sécurité. Ils ont généralement peur d’échouer et ne prendront probablement jamais de risques.

Instabilité caractérielle pour les enfants rendus prodiges
Les enfants à qui on a inculqué dès la plus tendre enfance que les performances étaient un aspect principal de la vie, éprouvent souvent des difficultés à trouver leur propre identité plus tard. Leur ego peut aussi en prendre un sérieux coup. Lorsqu’ils connaissent le succès, ils sont le héros de papa et maman. Ils pensent alors que l’image que leurs parents ont d’eux est la seule qui compte. Ce qu’ils veulent eux-mêmes n’est pas important. Ils n’ont donc aucun désir.

Comment apprendre à votre bambin à apprendre normalement ?

  • Ecoutez votre enfant ! Vous saurez ainsi ce qui l’intéresse vraiment.
  • N’achetez pas des jouets trop avancés sur le plan technologique pour l’entraîner, mais offrez-lui ce dont il a besoin : votre chaleur et votre amour.
  • La manière dont vous communiquez avec lui fait évoluer votre enfant, tant sur le plan émotionnel qu’intellectuel. En menant des conversations simples et en répétant différents sons, il apprendra bien plus qu’en jouant Chopin à deux ans.
  • Regardez toujours votre petit bout dans les yeux lorsque vous lui parlez afin qu’il puisse étudier votre bouche. Cet examen approfondi l’aidera à imiter les sons. Il apprend alors à former des sons puis des phrases pour enfin pouvoir tenir une véritable conversation de grands. Une bonne manière de le préparer à la période scolaire !
  • Collez, par exemple, le nom de votre bambin en grandes lettres sur la porte de sa chambre. Dites son nom chaque fois que vous poussez la porte. Autre option : les aimants sur un tableau dans la cuisine. Plus il sera confronté aux lettres, aux mots et à la langue de manière inconsciente, plus il s’intéressera à l’apprentissage de la lecture.
  • Votre petit loup veut écrire son nom ? Apprenez-lui. Les enfants s’intéressent aussi aux mots qui commencent par la même lettre que leur prénom. Bruno retiendra donc probablement plus facilement le mot « ballon » parce qu’il aime la lettre B.

N’attendez pas trop de votre enfant, restez réaliste !

  • Si votre petit bout se concentre plus de dix minutes, c’est déjà énorme. Considérez cela comme une véritable performance et ne lui apprenez pas à lire contre sa volonté.
  • Faites preuve de compréhension s’il a déjà oublié quelque chose après quelques minutes. Les enfants oublient très vite et vous avez alors le sentiment de devoir répéter cent fois la même chose. Sachez toutefois que ces oublis ne sont pas volontaires.
  • Assurez-vous qu’il ne soit pas de mauvaise humeur, cela signifierait qu’il en a assez.

Laissez-lui toujours suffisamment de temps pour jouer. N’oubliez pas qu’à force de se tendre, l’arc finit par rompre !

Vorig artikel
Timidité à l’école

 


Articles intéressants à lire:
Le tout premier jour d’école
Apprendre à écrire
Les enfants et le harcèlement
Timidité à l’école
Des enfants géniaux !


logo logo logo
logo
mail Participez aux concours et recevez nos astuces!
mail Placez gratuitement une petite annonce sur InfoTalia et Cherza!
 Advertentie | Adverteer
Sitemap Fournisseurs Annonces
logo logo logo
  ©InfoTalia. Charte sur la Vie Privée | Conditions Générales | Hosting by COMBELL | Annoncer | Nederlands logo